Economie et territoire
Une action de promotion du commerce non-sédentaire

Découvrir les "marchés de Creuse"

L'historique

 

N’ayant plus d’interlocuteur pour siéger à la Commission départementale du Commerce non Sédentaire, la Préfecture et les Services de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations ont souhaité mettre en place une solution alternative en s’appuyant sur le concours actif de la Chambre de Commerce et d’Industrie avec l’installation du guichet unique du Commerce non Sédentaire en Assemblée Générale de la CCI en mars 2006.

 

Dès le printemps 2011, dans la continuité de la mise en place du Guichet Unique, la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Creuse a été à l’initiative de la constitution d’un groupe de travail départemental réunissant les divers partenaires : mairies organisatrices des marchés les plus importants, représentants des professionnels, Préfecture, Conseil Général, Chambre d’Agriculture et Chambre de Métiers et de l’Artisanat. L’objectif est de valoriser et de promouvoir la filière du commerce non sédentaire, en proposant des actions à destination des professionnels et des collectivités.

 

En parallèle, afin d’enrichir les réflexions départementales et partager les expériences, la CCI de la Creuse a demandé à MACEO d’installer un groupe de travail « Commerce Non Sédentaire » à l’échelle du Massif Central.

 

Compte tenu de la diversité des professionnels présents sur les marchés (agriculture, artisanat et commerce) qui cohabitent naturellement sur cet espace marchand, les partenaires ont souhaité, pour une meilleure cohérence, que le portage de l’opération soit assuré par l’Inter consulaire (Chambres de Commerce et d’Industrie, de Métiers et de l’Artisanat et d’Agriculture de la Creuse). 

 

Le contexte départemental

 

Un marché de plein air est un espace qui accueille des professionnels de différents corps de métiers : agriculteurs, artisans, commerçants.

 

Le vocable « commerce non sédentaire » définit une diversité d’activités.

 

Le département de la Creuse, à dominante rurale, compte environ 121 000 habitants. Il dispose de trois principaux pôles commerciaux (Guéret, Aubusson, La Souterraine) et de deux pôles commerciaux secondaires (Bourganeuf, Boussac).

 

Source Préfecture : Schéma Départemental de Développement Commercial

 

Cette configuration ne permet pas d’assurer un approvisionnement de l’ensemble de la population, en zone rurale. Les marchés répondent en partie à cette problématique et assurent une forme de commerce alternative en complément des tournées.

 

En zone urbaine, le marché permet d’améliorer l’attractivité des centres-villes en augmentant les flux de clientèle tout en complétant l’offre.

 

Les dernières enquêtes de consommation réalisées, notamment par le CREDOC, montrent une évolution des comportements de ménages, de plus en plus à la recherche de produits de qualité, de terroir et avec un contact de proximité.

 

L'objectif de la démarche

 

Cette volonté de promotion et de valorisation des marchés est issue des réflexions du groupe de travail départemental « Commerce Non Sédentaire » composé des représentants de la Préfecture de la Creuse, du Conseil Général de la Creuse, des maires des principaux marchés creusois, des professionnels et des consulaires.

 

Au regard de la composition de ce groupe de travail, la démarche vise deux cibles :

 

-       Les collectivités (mairies)

-       Les professionnels (producteurs, commerçants, artisans)

L’objectif principal est de promouvoir les marchés creusois sous une identité visuelle commune afin d’améliorer la lisibilité et de professionnaliser la filière du commerce non sédentaire par la mise en place d’une charte graphique homogénéisé.

 

Le logotype ainsi créé est décliné sur les panneaux d’entrée de ville (24 communes participantes) mais aussi sur des sacs cabas en toile de jute distribués par les professionnels au cours de l’été 2013.

 

Où et quand trouver les marchés de Creuse